Rangements

J’ai été bien absente du blog et Fb me fait remarquer chaque jour que je ne donne pas de nouvelles! Ce n’est pas que je ne pense pas à vous, mais je travaille trop. L’article sur les Osages est bouclé et devrait paraître dans le numéro de Septembre de la Pratique du Patchwork. Il sera accompagné par un « pas à pas », une petite pochette destinée à vous permettre d’expérimenter la technique.

Le livre que j’écris sur le sujet est à moitié écrit et devrait paraître – si tout va bien en même temps que l’article ou presque.

Pour me vider la tête entre deux patch j’ai décidé de faire des rangements. Le rangement des quilt est un thème récurrent sur les blogs et j’ai pensé que ça vous amuserait de voir la solution que j’ai adoptée.
Lorsqu’on plie les patch pendant longtemps la mousse finit par se casser à l’endroit du pli et c’est difficilement réversible. Pendant longtemps je les ai donc stockés à plat sur le lit de la chambre d’amis ce qui m’obligeait à tout virer lorsque quelqu’un venait dormir chez moi ou simplement lorsque je voulais en récupérer un pour une raison ou pour une autre.
Et puis un jour lors d’une visite chez Emmaüs je suis tombée en arrêt devant un superbe lit mezzanine. Il avait le double avantage d’être robuste et haut (pratiquement 2 m). Nous l’avons donc monté dans un coin du grenier, j’ai ajouté une barre latérale intermédiaire à 1,50m  et j’ai acheté des barres en bois pour suspendre les patchs…
En jouant sur les rambardes et la barre supplémentaire je dispose de 4 hauteurs de rangements différentes. Il m’a fallu équiper les patch d’anneaux de suspension mais je crois que le résultat en vaut la peine. Il est bien plus facile de retrouver la pièce dont j’ai besoin. Il faut simplement que je trouve le temps un jour de fabriquer un « toît » pour les protéger de la poussière.

rangement de face

rangement decôté

It's only fair to share...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

7 réflexions au sujet de « Rangements »

    1. admin Auteur de l’article

      C’est vrai, j’ai la chance d’avoir cette place…. mais du coup les enfants m’ont rendu les patchs que j’avais fait pour mes petits enfants (et que les ados qu’ils sont devenus ne trouvent plus dignes d’eux). Ils sont en sécurité en attendant la prochaine génération.

      Répondre
    1. admin Auteur de l’article

      On peut faire plein de choses avec ces mezzanines. Et lorsque je n’en aurais plus besoin pour mes patchs il pourra toujours servir de nouveau de lit

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *