Sorcières ou chrysanthèmes

Le temps estival d’hier et d’aujourd’hui nous a permis de nous remettre du mauvais temps qui accompagnait la Toussaint. Beaucoup d’entre nous sont allées fleurir les tombes familiales et l’on voit partout  les merveilleux pots de chrysanthèmes  qui se vendent pour l’occasion.

La  » Fleur d’or » n’a guère inspirée les quilteuses. Je n’ai trouvé qu’un seul quilt qui l’utilise, un superbe appliqué de Carol Varian.

Pourtant il y a longtemps déjà j’avais fait à grand peine un « chrysanthème géant » .

A l’époque le patron qui faisait fureur était celui du Dahlia géant.  Il  avait été  redécouvert à la fin des années 1970 par Susan Murwin et Suzzy Payne qui  avaient  sur le sujet un livre qui fut un des best sellers del’époque.

Le dessin n’était pas trop difficile à réaliser bien qu’il soit tout en courbes mais la taille des morceaux facilitait le travail de la couturière et chacune s’y essayait au moins une fois.

 

J’avais préféré le Chrysanthème  Géant en raison de ses lignes droites!

Je n’avais pas réalisé à l’époque les les deux modèles ainsi que le patron d’un Aster Royal étaient l’oeuvre d’un même dessinateur  Hubert Ver Mehren.

Hubert Ver Mehren n’était pas un quilteur. Il dirigeait le « Iowa Button and Pleating Company ( boutons et plissages de l’Iowa) à Des Moines dans les années 1920-1930. Il commença à vendre des tampons  pour imprimer des dessins de broderie sur textile sous le nom de Home Art Studio. Ses  tampons eurent du succès et il commença à vendre des patrons de patch, puis finit par dessiner des quilts entiers.,Ses dessins furent publiés dans les « DesMoines, IA Register » et étaient souvent disponibles sous forme de kit . Le dessin était parfois imprimé sur un tissu à découper, mais il fournissait aussi les tissus prédécoupés ou simplement le patron.

Assez curieusement le patron du Dahlia Géant semble le seul à avoir eu une popularité durable. Le Chrysanthème Géant n’a pas eu cette chance, pas plus que l’Aster Royal

Je n’ai trouvé que deux photos de quilts utilisant ces patrons et toutes deux datent des années 1930.

Une pour le Chrysanthème le quilt est un quilt « vintage » présenté par un antiquaire.

La seule photo de l’Aster que j’ai trouvé représente un quilt fait en 1935 par Julia Maude Marsh. Elle semble d’ailleurs avoir recréé le dessin avec quelques modifications.

 

La fête d’Halloween si populaire aux Etats Unis et qui remplace peu à peu en France la célébration de Toussaint a inspiré beaucoup plus d’oeuvres. La plupart utilisent les traditionnelles citrouilles, sorcières et autres chats qui accompagnent généralement cette date.

Mais j’ai trouvé beaucoup plus intéressants les quilts qui se contentent d’utiliser les couleurs associées à Halloween : orange, noir, gris. Ce sont des couleurs qu’on utilise peu et pourtant elles permettent de réaliser de superbes quilts La plupart des quilts utilisent les tissus imprimé à l’occasion d’Halloween, mais on pourrait utiliser les mêmes teintes avec des tissus qui ne feraient pas référence à la fête.

Parfois c’est le matelassage qui montre que le quilt a été fait pour cette date particulière! Mais je conserverais bien un tel quilt sur mon lit tout au long de l’année.

 

 

It's only fair to share...Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *