The Gloucestershire Cheese Rolling Festival

Le printemps est presque là même s’il se fait un peu désirer et les magasins sont remplis de muguet, d’oeufs en chocolat et de lapins de Pâques.

Cette année, j’ai eu envie de faire une pause patchwork et  de  résister au  chocolat ( tâche presque impossible).
J’ai donc fait un tour du monde pour voir comment on célébrait le printemps ailleurs .

En Angleterre  on fête  » Spring Bank Holiday « , un des rares jours fériés de l’année. Et Gloucester fête Bank Holiday d’une façon tout à fait particulière. C’est le jour  de « Cooper’sHill Cheese Rolling and Wake »

Des milliers de gens se réunissent  sur une colline particulièrement escarpée pour assister à la course au fromage annuelle.  Cette course semble avoir une origine très ancienne. Il semble qu’au départ on ait fait rouler des broussailles enflammées sur la pente pour symboliser le début d’une année nouvelle. Ce serait lié à un rite de fertilité destiné à assurer une bonne récolte.

Le fromage utilisé actuellement est un « Double Gloucester » rond protégé par un entourage en bois et décoré de rubans. Depuis 1988 il est fabriqué chaque année par Diana Smart  de Churcham, Gloucestershire. Elle  utilise le lait de son troupeau de vaches brunes suisses et elle est la seule à utiliser encore  les méthodes de fabrication traditionnelles.  Le vainqueur remportera le fromage!

De l’avis général il faut être un peu cinglé pour participer à la course. En effet une roue de fromage d’environ 4 kgs est lancée et descend la colline environ 110 km à l’heure, les participants doivent courir derrière elle.  Le premier qui atteint le bas de la pente sans s’être cassé le cou a gagné la course.

Si vous avez jamais essayé de descendre une colline escarpée en courant vous voyez ce que je veux dire. Il faut être particulièrement sportif et avoir un sens de l’équilibre absolu pour ne pas multiplier les chutes. Sans compter l’intervention des autres concurrents qui volontairement ou non peuvent vous faire tomber. Un des champions de la course  – il a gagné 16 fois – dit qu’il faut se pencher en arrière, mais c’est plus facile à dire qu’à faire.

D’ailleurs en bas de la colline une équipe médicale attend les concurrents pour soigner  les fractures, épaules démises et autres coups sur la tête et bras  ….

Il y a 4 courses: une pour les hommes, une pour les femmes, une pour les garçons et une pôur les filles et tous manifestent le même enthousiasme et le même mépris du danger!

Mais tout le monde sait que le printemps rend un peu fou! Et ça n’arrête pas les concurrents Il faudra, l’an prochain que j’aille à Gloucester oir ça de près!

It's only fair to share...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *