L’Appliqué

Avec le crazy, l’appliqué est une des techniques les plus anciennes. On en retrouve des exemples en Egypte ancienne ( l’Egypte une fois de plus!)

Il faut dire que c’était trop tentant de décorer un tissu avec des morceaux d’autres couleurs… d’autant que Monsieur Jacquard ne devant pas pointer son nez avant des siècles  on ne  tissait que des tissus unis (à ma connaissance). Par contre on savait les teindre. Bien sûr il existait d’autres moyens de décorer les tissus en employant des galons, des perles, des broderies etc. Mais appliquer un motif permet souvent un effet beaucoup plus spectaculaire avec moins de peine et une dépense d’argent minime.

Le principe est simple: on coud à petits point invisibles un motif d’une couleur différente de celle du fond . Tout bête, n’est-ce pas! Dans la pratique c’est une des techniques les plus souples et les plus complexes qui existent. On peut varier les motifs à l’infini, créer de véritables tableaux ou, au contraire, des effets très simples. Le seul impératif: faire un travail aussi parfait que possible. Les courbes ne doivent pas comporter de becs, les pointes doivent être bien pointues, les creux bien marqués.

Plus que n’importe autre technique, cela demande de la pratique: on commence par des motifs relativement simples et, peu à peu, on complique .

Il existe des tas de techniques d’appliqué que l’on peut choisir ou combiner en fonction du résultat recherché. En voici quelques unes:

L’appliqué main

L’appliqué machine

Perse et autres applications brodées

L’appliqué multicouche

recif-corallien-Luke-1024x730

créé pour mon petit fils Luke

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *