Liberty

L’autre jour je rangeais mes placards et j’ai retrouvé avec émotion ma collection de Liberty. Ce merveilleux tissu est bien passé de mode aujourd’hui, c’est tout juste si on en trouve encore quelques rouleaux dans le magasin qui porte son nom. Disparus tous les accessoires qu’on fabriquait avec lui, pochettes,  cadres, précieuses boites recouvertes de tissus etc. L e fameux « Liberty of London » est devenu une grande surface ordinaire. Je n’y suis plus allée depuis sa conversion, ça me brisait le coeur!

Les plus fameux des tissus Liberty étaient les « tana lawn », tissus de coton très fin avec lesquels on confectionnait chemisiers ou robes d’été. On les reconnaissait immédiatement à leurs extraordinaires impressions florales. Malheureusement ils étaient à la fois très coûteux et fragiles. Heureusement il y avait dans le magasin une petite salle consacrée aux fins de séries lors des changements de collection, ce qui permettait de les acquérir à un prix abordable!

La beauté et la richesse des impressions permettent de réaliser de très beaux quilts et je ne me suis pas fait faute de les utiliser ainsi que d’autres quilteuses.

Jewel Palace quilt Alice et caroline

Radiant Star–Quilt_Alice et Caroline

quilt fait sur mesure pour un mur étroit situé au nord

materialise.typepad.com

Mais c’est sans doute  l’artiste anglaise Deirdre Amsden qui  a le  mieux utilisé les propriétés de ces tissus extraordinaires. Elle créait des dégradés et des  contrastes étonnants dans ses « colourwash ».   Des effets qu’il n’est possible d’obtenir qu’avec ces tissus. La richesse de l’imprimé adoucit les formes et permet un effet de  « fusion »  il y a un choix tel qu’on peut aller du clair au foncé et donc créer des contrastes. Et l’unité de style donne à l’ensemble une cohérence inégalée.

Son approche innovante de la couleur et des formes a eu un succès phénoménal. Ses quilts sont tous sous copyright et ne peuvent être reproduits même si je prend le risque de montrer celui-ci trouvé sur pinterest.

Colourwash cubes Deirdre Amsden

Comme beaucoup de ses admiratrices je me suis essayée aux colourwash . Je me suis follement amusée, même s’il n’était pas toujours évident d’obtenir le résultat que je désirais et si je n’ai jamais égalé la sophistication de ses oeuvres.

 

J’ai tristement regardé mes tissus. Ils sont toujours aussi beaux . Mais les temps ont changé. Leur romantisme  est passé de mode. Et ma vue ne me permet plus de quilter autant que je le voudrais.  Dommage.

It's only fair to share...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

3 réflexions au sujet de « Liberty »

  1. Michèle. Picard

    Bonjour j’aime vous lire. Liberty à Londres était un endroit magique. J’ai quelques chemisiers trop petits que je garde ils étaient très agréables à porter
    Je souhaite que la mode revienne
    Bonne journée. Michèle

    Répondre
    1. admin Auteur de l’article

      Oui c’était un endroit magique dans des immeubles magnifiques. On prenait le temps de faire de belles choses à cette époque là.Moi aussi j’aimerais que la mode revienne. Il y a eu des tentatives pour utiliser les impressions sur des cotonnades moins chères mais ça a été abandonné. Mode, quand tu nous tiens! Bonne journée

      Répondre

Répondre à admin Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.