Retour au Bargello

L’autre jour une de mes élèves m’a dit qu’elle voulait faire un quilt en noir et blanc. Mais comme elle aime sortir des sentiers battus elle voudrait un motif différent quoique pas trop difficile à réaliser et  elle compte sur moi pour trouver une idée!

J’ai donc commencé à regarder des images en espérant y trouver l’inspiration et je suis tombée sur une série de Bargellos. Le Bargello est une technique relativement simple puisqu’il s’agit d’une variante du travail par bandes de type séminole. Il y a de ça 25 ou 30 ans il a fait fureur. On en voyait partout mais comme la passacaglia il y a quelques années il a fini par être victime de son propre succès et est tombé dans l’oubli.

C’est dommage parce qu’il permet de faire assez rapidement – tout se fait à la machine- des quilts spectaculaires et d’aspect très contemporain.  Et si on veut utiliser simplement sa capacité de créer des ondulations ou des effets de dégradés, on peut aussi l’utiliser comme fond pour des appliqués.

 

La seule difficulté réelle est dans le choix des couleurs!

Je vous montre quelques exemples allant du simple vers le compliqué

Même la variation la plus simple a un impact visuel étonnant.

Plus difficile, on se lance dans les courbes

On part maintenant dans les entrelacs

Naturellement  plus les entrelacs sont élaborés, plus la planification du quilt sera difficile.

Heureusement il existe quelques bons livres pour vous aider. Je vous  en montre un, il y en a d’autres

 

It's only fair to share...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

4 réflexions au sujet de « Retour au Bargello »

  1. Isatis

    Magnifique. C’est une technique que je n’ai pas encore essayé mais votre article me donne envie!
    S’il est assez simple à réaliser, quel résultat !
    ……ya plus k !

    Répondre
  2. marijo.m

    J’aime beaucoup le bargello bleu, il est superbe. Une amie a fait un bargello et doit me passer le modèle, peut-être cet hiver, je voudrais bien essayer cette méthode. Merci pour cet article. Bonne soirée.

    Répondre
  3. Denyse Saint Arroman

    Pour réussir un Bargello il suffit de bien travailler les contrastes: les courbes se verront d’autant mieux qu’il y a des tissus très clairs et d’autres très foncés. Il faut aussi être très méthodique, bien poser les bandes coupées les une à côté des autres. Si vous avez peur de les mélanger n’hésitez pas à les numéroter

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *