Archives pour la catégorie Non classé

11 Novembre

Le coquelicot pousse naturellement dans même lorsque la terre est bouleversée par la guerre. Les destructions apportées par les guerres napoléoniennes transformèrent les champs dénudés en champs de coquelicots couleur sang.

A la fin de 1914 les champs du Nord de la France et des Flandres furent de nouveau bouleversés par les batailles qui faisaient rage du fait de la première guerre mondiale. Là encore les coquelicots furent une des seules plantes à pousser sur les champs de bataille ravagés.

L’utilisation du coquelicot comme un symbole en mémoire des soldats tombés au combat est due au chirurgien canadien John MacCrae, auteur du poème  » In Flanders Fields ». Le coquelicot était là pour représenter l’immense sacrifice consenti par ses camarades et il devint rapidement le symbole durable de ceux qui moururent pendant cette guerre et pendant les suivantes.

Il fut adopté par la Royal British Legion  comme symbole de leur « Poppy Appeal » ( créé en 1921) qui chaque année  lève des fonds pour aider ceux qui ont servi dans les Forces Armées Britanniques.

Tous les thèmes sont utilisés : des animaux comme les chevaux, chiens de guerre ou pigeons voyageurs

Des soldats allant au front, protégés par une aviation encore au berceau.

ou ce simple soldat dont l’uniforme est immédiatement reconnaissable et dont on doit absolument se souvenir ( couronne de coquelicots)

Les styles sont variables: plus graphiques et abordant les différents thèmesliés au combat

J’ai aussi retenu ce dessin frappant fait par des graphistes

N’oublions jamais que ces hommes ont vécu l’enfer pour que nos pays puissent conserver leur indépendance et leur identité

Le Siyadala Quilt Festival à Port Elizabeth Afrique du Sud

Mon amie Doreen vient de me faire parvenir une série de photos incroyables prises lors d’un festivl organisé par les quilteuses d’Afrique du Sud – le Siyadala Quilt Festival de Port  Elisabeth. Ce festival est un des grands évènements du quilt en Afrique du Sud . Cette année il a eu lieu dans un endroit magnifique,  le Collegiate High School pour filles.

Une série de merveilles réalisées par les meilleur(e)s artistes d’Afrique du Sud . Il y avait aussi un département réservé aux  » Tent Makers du Caire » dont je vous ai déjà parlé  et dont le merveilleux travail est justement reconnu.  (http://www.patchwork-perles-broderies.com/blog/wp-admin/post.php?post=1936&action=edit)

Lire la suite

Odd Fellow’s chain pattern

L’autre jour je suis tombée sur ce vieux dessin au nom bizarre (on pourrait traduire par  » la chaîne du drôle de gars ») .L’historienne Barbara Brackman, estime c’est un  bloc très ancien, probablement antérieur à 1895. On le rencontre souvent dans les quilts anciens et lorsque les blocs sont assemblés on obtient des motifs secondaires intéressants . Et la sophistication du résultat n’est pas à la mesure de la difficulté d’exécution.

En fait ce bloc est une variation de la fameuse « Etoile dans une étoile »

Au départ il y a une simple étoile à 8 branches, le genre d’étoile que nous avons toutes faite lorsque nous débutions.
Cette étoile a semblé simplette à nos grand mères et elles ont décidé de l’orner un peu. Un des moyens utilisé a été de mettre une étoile plus petite à l’intérieur de la première. Et on obtient le fameux bloc : étoile dans l’étoile ( Star in a Star)

Cet aspect est déjà plus intéressant mais les triangles et carrés extérieurs ont semblé bien vides. Pour le décorer une couturière a décidé d’orner ces morceaux unis en utilisant les mêmes éléments que ceux qu’elle avait utilisé pour l’étoile centrale. Odd Fellow’s Chain était né. La version simplifiée ne comporte que les ornements extérieurs – l’étoile centrale ayant été supprimée.

La façon la plus simple d’utiliser le bloc est de faire une juxtaposition directe des carrés :

Mais cette simplicité n’exclut pas la fantaisie: en variant les placements de couleur on peut obtenir des résultats tout à fait différents

On peut aussi jouer aux poupées russes et pousser le système étoile dans l’étoile encore plus loin en ajoutant une nouvelle étoile autour des deux premières.

Voici un quilt réalisé à partir de cette variation.

On pourrait  continuer ainsi et ajouter d’autres étoiles autour de celle-là. Mais dans ce cas il faut prévoir une étoile centrale assez petite puisque chaque étoile ajoutée a une taille double de la précédente.

Nénuphars

Les nénuphars du bassin sont en pleine floraison et j’admire chaque jour une fois de plus cette fleur qui a été une telle source d’inspiration pour Monet . Les grenouilles  et les poissons les adorent aussi, ils  se cachent sous les feuilles  et ça leur fait de l’ombre.

Le nénuphar peut être utilisé de tas de façons:

brodé, appliqué, peint.

On peut aussi fabriquer des ornements de table en utilisant

du papier ou des pétales séparés que l’on réunit ensuite

 

 

Les quilteuses aussi ont été inspirées

par ces larges feuilles arrondies

faciles à réaliser et ces gros pétales qui ,

une fois superposés donnent

un relief étonnant au travail.

Il y a quelques années je vous avais déjà proposé quantité de photos qui l’illustraient,

Nénuphars

mais j’ ai trouvé de nouvelles interprétations du thème ,

Certaines sont très originales . Celle de Sonya   utilise astucieusement un tissu déjà imprimé

Celle de Aardvark-Quilts-Borealis est si sytlisée qu’on ne reconnait pas vraiment la fleur mais le quilt est très beau

plus quelques dessins

Une magnifique composition comportant nénuphars et poissons des éditions « Dover »

dont naturellement un dessin de Nancy Cabot publié dans le Chicago Tribune de Décembre 1940


et aussi un dessin de matelassage pour celles qui aiment matelasser main…

 

Quelques oiseaux

Depuis des années les oiseaux font leur nid sur la poutre d’une pièce inoccupée de l’annexe. Et tous les ans j’ai eu la joie de voir les petits éclore et grandir puis s’envoler.

Cette année les nids ont été occupés de nouveau  et les femelles ont pondu. Malheureusement un quelconque prédateur a dû s’y attaquer parce que  plusieurs  nids ont été bousculés, certains sont tombés sur le sol, les oeufs  se sont dispersés et ont été abandonnés.  Un seul nid est resté intact. Le couple l’a installé dans le coin improbable d’un placard resté ouvert, au milieu des tasses et des bols. Il va d’ailleurs que je songe à le protéger car il est accessible aux terribles prédateurs que sont les chats.

Cela m’a incitée à rechercher pour vous quelques modèles d’oiseaux. Sur un quilt ils sont nettement moins vulnérables tout en conservant leur charme et leur beauté.

Les oiseaux sont souvent difficiles à réaliser en appliqué: ils comportent des tas de courbes et de petits morceaux. Pourtant je possède deux superbes échantillons réalisés par les Tent Maker du Caire

L’oiseau se prête aussi à la broderie -surtout à la peinture à l’aiguille. J’avais eu le coup de coeur pour ceux là dans un vide grenier.

Mais l’idéal est d’utiliser la méthode sur papier:  elle permet de les réaliser rapidement et facilement. Voici quelques exemples.

 Le site « Pieced by number.com »  en propose plusieurs:

 En voici d’autres proposés par « Squeek Crafts »

On peut même ajouter une touche comique.

N’est-il pas mignon avec sa cape, son bonnet et ses bottes? Il est paré pour l’hiver prochain.

Les américains ont attribué un oiseau à chacun de leurs états. Ce sont les « State Birds »

Je vous propose bien sûr l’oiseau de l’Oklahoma qui porte le nom bizarre de « Scissor tailed fly-catcher » en raison de la forme de sa queue et sans doute aussi parce qu’il est un redoutable prédateur d’insecte. A droite, la version sur papier de l’oiseau.

Et pour terminer un quilt . Il vous montre    28 des  » State Birds » appliqués et non piécés papier plus naturellement l’Aigle qui est l’emblème du pays.

Nous sommes SDF!

Bonjour

 

Parmi les visiteuses de l’expo de Nailloux plusieurs ont exprimé le désir de venir prolonger le contact et bavarder encore avec nous. Etant donné mon horreur des paperasses et des formalités je leur ai simplement donné notre adresse et les dates de réunions sans me soucier d’avoir leurs coordonnées à elles.
Or on vient de me prévenir que la mairie va faire des travaux dans la salle et qu’elle sera fermée jusqu’à la fin de Mai.  Nous cherchons une solution de remplacement, si vous faites partie des personnes concernées, contactez-moi s’il vous plaît par mail ou téléphone ( les deux sont sur le blog)

L’expo de Nailloux

C’est parti. Nous avons passé la journée d’hier à accrocher. Heureusement que Jean Luc et Maurice étaient venus nous aider. Ils ont témoigné d’autant de patience que de compétence.

Nous nous sommes arrangées pour qu’il y ait une permanence tous les jours ( sauf le dimanche et le 1 Mai) de 10h à midi et de 14 h à 18 heures et nous serons heureuses de vous accueillir.

N’oubliez pas le vernissage ce soir à 5 heures.

Voici quelques photos d’ensemble pour vous donner une idée…

 

 

Quilts à base de deux blocs

Une des méthodes les plus simples pour faire un quilt original est de combiner deux blocs.

Naturellement les deux blocs doivent avoir la même taille. Et il faut aussi vérifier si , une fois posés côte à côte, ils  créeront un dessin intéressant. Si vous maîtrisez un logiciel de dessin ce n’est pas difficile: vous pouvez faire  tous les essais que vous voudrez. Sinon vous pouvez  faire une simulation papier en dessinant les deux blocs plusieurs fois et en les posant côte à côte  pour  voir le résultat.

Le club  fait plusieurs essais de ce genre. Le premier permettait expérimenter à la fois les combinaisons de blocs et une gamme colorée inhabituelle à base de turquoise et de beige. L’avantage étant que le quilt terminé comporte une série de tissus différents qui le rendent plus vivant.

Un autre a été réalisé récemment à partir de blocs qui étaient restés dans les tiroirs. Les blocs  jaune vif et noir étaient un peu trop exubérants pour être utilisé seuls. Les étoiles  bleu marine l’ont tempéré ainsi que la bordure assortie aux étoiles.

J’avais moi aussi tenté l’aventure en essayant cette fois de combiner trois blocs dans une gamme de couleurs que j’utilise rarement. J’ai aimé le résultat  même si ce style et ces couleurs ne sont pas parmi mes favoris.

Une autre façon d’utiliser deux blocs est  de les placer à l’intérieur l’un de l’autre: un petit bloc constitue le centre et est encadré par un plus grand. On peut d’ailleurs utiliser deux fois le même bloc en modifiant la taille et en ajoutant quelques variations au grand bloc de façon à éviter de créer de grandes plages vides.  Cette solution est très pratique lorsqu’on veut travailler vite tout en donnant une certaine sophistication à l’ouvrage. Et le résultat est souvent spectaculaire.

http://porchswingquilts.blogspot.fr/2015/01/catching-rays-porch-swing-quilts-pattern.html

Piratage

Il m’est arrivé d’un coup ce matin une vingtaine de commentaires dans diverses langues étrangères… La plupart à l’évidence ne concernaient pas le blog et j’ai donc considéré tout cela comme des tentatives d’intoxication. Tout est passé dans la section indésirable et a été détruit aussitôt.

Si par hasard certains provenaient d’un visiteur « honnête » qu’il  veuille bien m’excuser de ne pas lui répondre.
Mais je me demande toujours pourquoi certains jugent utiles de passer du temps à mettre la pagaïe sur un site qui ne leur a rien fait et dont le contenu me semblait assez neutre!

Mon dernier sauvetage

Bonjour

roses et margueritesxJe voulais vous présenter le crazy ancien que j’ai reçu pour mon anniversaire. J’ai eu le coup de foudre pour ses magnifiques broderies et peintures sur velours. Comme pratiquement tous les crazys anciens qui constituent ma collection il était très abîmé, mais je n’ai pas pu résister à sa beauté.

Les peintures sur velours sont courantes sur les crazys anciens mais elles m’émerveillent toujours . Même si les velours d’autrefois étaient, me semble-t-il, moins épais que les nôtres, la borderie a tendance à se perdre dans les poils. La peinture donne un résultat très élaboré et même si elle n’est pas facile à appliquer ( toujours à cause des poils) elle adhère bien à la surface et la décore joliment.

peinture sur veloursx peinture sur velours1x

Ce crazy avait ceci d’étonnant que le fond de chaque carré était constitué d’une sorte de toile glacée brillante. Et une feuille de papier brun avait été posée sur cette toile avant le montage du bloc. Je ne sais pas si c’est pour donner plus de stabilité à l’ensemble ou si le but était d’isoler du froid.

La brodeuse avait signé le quilt et créé pour cela une époustouflante bande ornée de ses initiales. Heureusement  le tissu a résisté au temps car je n’aurais pas pu réparer et faire une réplique aurait sans doute été au dessus de mes talents de brodeuse.

AJS

DSCF0370 xLa restauration a été d’autant plus difficile que le fond de certaines des broderies était très endommagé et a dû être changé. Heureusement sous ce  taffetas endommagé se trouvait une épaisseur de toile qui avait probablement facilité le travail de la brodeuse. Cette épaisseur de toile a préservé la broderie et m’a permis d’effectuer la réparation sans trop de difficulté. En effet lorsque le tissu de fond se délite les fils n’ont plus rien à quoi s’accrocher et la broderie se défait.
Une fois de plus j’ai été fascinées par l’habileté de la brodeuse. Les points sont d’une régularité absolue , résultat que je n’ai jamais réussi à obtenir.

Le quilt avait probablement été réparé une première fois car plusieurs sortes de soies et de coton à broder ont été utilisées. je dois dire que j’aime trouver ces traces de reprise. D’abord parce que cela témoigne de l’attention et de l’amour qui ont été portés au quilt. Et aussi parce que je peux toujours attribuer les défauts de mon propre travail à celle qui m’a précédée…. elle n’en souffrira pas et ça ménagera mon amour propre.

DSCF0374x

Bref voilà le bébé bon pour une nouvelle vie. j’espère qu’il vous plaira

AJS restauré x