Archives pour la catégorie Non classé

Quelques oiseaux

Depuis des années les oiseaux font leur nid sur la poutre d’une pièce inoccupée de l’annexe. Et tous les ans j’ai eu la joie de voir les petits éclore et grandir puis s’envoler.

Cette année les nids ont été occupés de nouveau  et les femelles ont pondu. Malheureusement un quelconque prédateur a dû s’y attaquer parce que  plusieurs  nids ont été bousculés, certains sont tombés sur le sol, les oeufs  se sont dispersés et ont été abandonnés.  Un seul nid est resté intact. Le couple l’a installé dans le coin improbable d’un placard resté ouvert, au milieu des tasses et des bols. Il va d’ailleurs que je songe à le protéger car il est accessible aux terribles prédateurs que sont les chats.

Cela m’a incitée à rechercher pour vous quelques modèles d’oiseaux. Sur un quilt ils sont nettement moins vulnérables tout en conservant leur charme et leur beauté.

Les oiseaux sont souvent difficiles à réaliser en appliqué: ils comportent des tas de courbes et de petits morceaux. Pourtant je possède deux superbes échantillons réalisés par les Tent Maker du Caire

L’oiseau se prête aussi à la broderie -surtout à la peinture à l’aiguille. J’avais eu le coup de coeur pour ceux là dans un vide grenier.

Mais l’idéal est d’utiliser la méthode sur papier:  elle permet de les réaliser rapidement et facilement. Voici quelques exemples.

 Le site « Pieced by number.com »  en propose plusieurs:

 En voici d’autres proposés par « Squeek Crafts »

On peut même ajouter une touche comique.

N’est-il pas mignon avec sa cape, son bonnet et ses bottes? Il est paré pour l’hiver prochain.

Les américains ont attribué un oiseau à chacun de leurs états. Ce sont les « State Birds »

Je vous propose bien sûr l’oiseau de l’Oklahoma qui porte le nom bizarre de « Scissor tailed fly-catcher » en raison de la forme de sa queue et sans doute aussi parce qu’il est un redoutable prédateur d’insecte. A droite, la version sur papier de l’oiseau.

Et pour terminer un quilt . Il vous montre    28 des  » State Birds » appliqués et non piécés papier plus naturellement l’Aigle qui est l’emblème du pays.

Nous sommes SDF!

Bonjour

 

Parmi les visiteuses de l’expo de Nailloux plusieurs ont exprimé le désir de venir prolonger le contact et bavarder encore avec nous. Etant donné mon horreur des paperasses et des formalités je leur ai simplement donné notre adresse et les dates de réunions sans me soucier d’avoir leurs coordonnées à elles.
Or on vient de me prévenir que la mairie va faire des travaux dans la salle et qu’elle sera fermée jusqu’à la fin de Mai.  Nous cherchons une solution de remplacement, si vous faites partie des personnes concernées, contactez-moi s’il vous plaît par mail ou téléphone ( les deux sont sur le blog)

L’expo de Nailloux

C’est parti. Nous avons passé la journée d’hier à accrocher. Heureusement que Jean Luc et Maurice étaient venus nous aider. Ils ont témoigné d’autant de patience que de compétence.

Nous nous sommes arrangées pour qu’il y ait une permanence tous les jours ( sauf le dimanche et le 1 Mai) de 10h à midi et de 14 h à 18 heures et nous serons heureuses de vous accueillir.

N’oubliez pas le vernissage ce soir à 5 heures.

Voici quelques photos d’ensemble pour vous donner une idée…

 

 

Quilts à base de deux blocs

Une des méthodes les plus simples pour faire un quilt original est de combiner deux blocs.

Naturellement les deux blocs doivent avoir la même taille. Et il faut aussi vérifier si , une fois posés côte à côte, ils  créeront un dessin intéressant. Si vous maîtrisez un logiciel de dessin ce n’est pas difficile: vous pouvez faire  tous les essais que vous voudrez. Sinon vous pouvez  faire une simulation papier en dessinant les deux blocs plusieurs fois et en les posant côte à côte  pour  voir le résultat.

Le club  fait plusieurs essais de ce genre. Le premier permettait expérimenter à la fois les combinaisons de blocs et une gamme colorée inhabituelle à base de turquoise et de beige. L’avantage étant que le quilt terminé comporte une série de tissus différents qui le rendent plus vivant.

Un autre a été réalisé récemment à partir de blocs qui étaient restés dans les tiroirs. Les blocs  jaune vif et noir étaient un peu trop exubérants pour être utilisé seuls. Les étoiles  bleu marine l’ont tempéré ainsi que la bordure assortie aux étoiles.

J’avais moi aussi tenté l’aventure en essayant cette fois de combiner trois blocs dans une gamme de couleurs que j’utilise rarement. J’ai aimé le résultat  même si ce style et ces couleurs ne sont pas parmi mes favoris.

Une autre façon d’utiliser deux blocs est  de les placer à l’intérieur l’un de l’autre: un petit bloc constitue le centre et est encadré par un plus grand. On peut d’ailleurs utiliser deux fois le même bloc en modifiant la taille et en ajoutant quelques variations au grand bloc de façon à éviter de créer de grandes plages vides.  Cette solution est très pratique lorsqu’on veut travailler vite tout en donnant une certaine sophistication à l’ouvrage. Et le résultat est souvent spectaculaire.

http://porchswingquilts.blogspot.fr/2015/01/catching-rays-porch-swing-quilts-pattern.html

Piratage

Il m’est arrivé d’un coup ce matin une vingtaine de commentaires dans diverses langues étrangères… La plupart à l’évidence ne concernaient pas le blog et j’ai donc considéré tout cela comme des tentatives d’intoxication. Tout est passé dans la section indésirable et a été détruit aussitôt.

Si par hasard certains provenaient d’un visiteur « honnête » qu’il  veuille bien m’excuser de ne pas lui répondre.
Mais je me demande toujours pourquoi certains jugent utiles de passer du temps à mettre la pagaïe sur un site qui ne leur a rien fait et dont le contenu me semblait assez neutre!

Mon dernier sauvetage

Bonjour

roses et margueritesxJe voulais vous présenter le crazy ancien que j’ai reçu pour mon anniversaire. J’ai eu le coup de foudre pour ses magnifiques broderies et peintures sur velours. Comme pratiquement tous les crazys anciens qui constituent ma collection il était très abîmé, mais je n’ai pas pu résister à sa beauté.

Les peintures sur velours sont courantes sur les crazys anciens mais elles m’émerveillent toujours . Même si les velours d’autrefois étaient, me semble-t-il, moins épais que les nôtres, la borderie a tendance à se perdre dans les poils. La peinture donne un résultat très élaboré et même si elle n’est pas facile à appliquer ( toujours à cause des poils) elle adhère bien à la surface et la décore joliment.

peinture sur veloursx peinture sur velours1x

Ce crazy avait ceci d’étonnant que le fond de chaque carré était constitué d’une sorte de toile glacée brillante. Et une feuille de papier brun avait été posée sur cette toile avant le montage du bloc. Je ne sais pas si c’est pour donner plus de stabilité à l’ensemble ou si le but était d’isoler du froid.

La brodeuse avait signé le quilt et créé pour cela une époustouflante bande ornée de ses initiales. Heureusement  le tissu a résisté au temps car je n’aurais pas pu réparer et faire une réplique aurait sans doute été au dessus de mes talents de brodeuse.

AJS

DSCF0370 xLa restauration a été d’autant plus difficile que le fond de certaines des broderies était très endommagé et a dû être changé. Heureusement sous ce  taffetas endommagé se trouvait une épaisseur de toile qui avait probablement facilité le travail de la brodeuse. Cette épaisseur de toile a préservé la broderie et m’a permis d’effectuer la réparation sans trop de difficulté. En effet lorsque le tissu de fond se délite les fils n’ont plus rien à quoi s’accrocher et la broderie se défait.
Une fois de plus j’ai été fascinées par l’habileté de la brodeuse. Les points sont d’une régularité absolue , résultat que je n’ai jamais réussi à obtenir.

Le quilt avait probablement été réparé une première fois car plusieurs sortes de soies et de coton à broder ont été utilisées. je dois dire que j’aime trouver ces traces de reprise. D’abord parce que cela témoigne de l’attention et de l’amour qui ont été portés au quilt. Et aussi parce que je peux toujours attribuer les défauts de mon propre travail à celle qui m’a précédée…. elle n’en souffrira pas et ça ménagera mon amour propre.

DSCF0374x

Bref voilà le bébé bon pour une nouvelle vie. j’espère qu’il vous plaira

AJS restauré x

Evènements

redearth_day2-coloriséJe suis heureuse de vous annoncer deux prochains événements:

 

Suite à de nombreuses demandes j’ai organisé

Un stage d’initiation   pour les Bandes Osages

 

Il aura lieu le Jeudi 16 Mars 2017 au centre social Serveyrolles- Jolimont 12 rue Charles Garnier  Toulouse de 10h à 16h30.
– La journée coûte 15 euros.
– Le kit est fourni.
– Apportez votre matériel de couture et éventuellement votre machine à coudre.
– Prévoyez votre repas ou apportez un plat à mettre en commun.

Autre événement  l’exposition de Nailloux. Ma fille a dessiné une jolie affiche, je vous la mets elle contient toutes les informations dont vous avez besoin.

Affiche Nailloux100

 

 

Apoutsiak, le Petit Flocon de Neige

Pouquoi_Pas-1

Le Pourquoi Pas, navire du commandant Charcot

La plus ancienne tradition polaire qui soit est française (dit Wikipédia)
Il y a plus de deux mille ans, Pytheas le Marseillais, astronome, navigateur et aventurier, partit vers le nord à la recherche des sources de l’ambre. Il alla jusqu’à Thulé … un pays où « les nuits étaient longues, où il faisait froid et où le ciel et la mer se confondaient parfois en une seule masse grisâtre ».
Le récit qu’il fit, à son retour, parut si incroyable aux hocheurs de têtes omniscients de l’époque qu’on le traita de menteur, surnom qu’il conserva jusqu’à nos jours. »

Paul Emile Victor est né à Genève mais il passa son enfance dans le Jura. Dés l’enfance il ne rêve que de voyages, la polynésie ou le pôle nord l’attirent. Pour satisfaire cette passion il oriente ses études vers des métiers lui permettant de voyage, l’école centrale de Lyon puis l’école de la marine marchande de Marseille. Il fait aussi son service militaire dans la marine.

Il organise en 1934 sa première expédition polaire. Le Commandant Charcot (médecin et explorateur polaire – le premier à avoir passé un hiver au pôle nord)  le dépose, avec trois compagnons (Michel Perez, Robert Gessain, Fred Matter), pour un an sur la côte Est du Groenland, chez les Eskimo d’ Ammassalik. « Vivre avec les Ammassalimiut, ou comme l’un des leurs, écrit – il, c’est vivre au milieu des glaces, des glaciers et des icebergs, et chaque jour avec le risque d’y laisser sa peau. »

Début 1936, il  retourne au pôle et traverse le désert de glace du Groenland (l’inlandsis), d’ouest en est, en traîneaux à chiens, avec Robert Gessain, Michel Perez et Eigil Knuth. Comme toujours il a l’appui du docteur Charcot qui le fait bénéficier de son expérience médicale, lui fournit des médicaments  pour soigner les esquimaux et lui prête son navire « le Pourquoi Pas« . Il  restera ensuite  seul au Groenland et s’installe à Kangerlussuatsiaq (côte est, 66° N) où il vit au sein d’une famille inuit pendant quatorze mois, « comme un eskimo parmi les eskimos ».

A partir de 1937 il enchaîne les raids en traîneaux pour découvrir l’arrière pays toujours en compagnie de son fidèle compagnon Kristian. C’est ainsi qu’il explorera les alentours du Mont Forel et réalisera de nombreux relevés topographiques et cartes géographiques.

Toute sa vie il ira périodiquement au pôle, sera un défenseur ardent de l’homme et de son environnement.
apoutsiakLa connaissance intime et l’amour  de la vie polaire qu’il a acquises pendant ses séjours, il va la transmettre à travers une série de livres. Bien que la plupart soient extrêmement intéressants et instructifs je n’en n’ai lu que des extraits. Mais un de mes trésors les plus précieux  est un petit manuel écrit et dessiné par ses soins à l’intention des enfants: Apoutsiak, le petit flocon de neige publié en 1948.

J’ai découvert avec stupéfaction qu’il était encore édité et qu’on pouvait l’acheter chez Amazon.
Ce livre m’a fait rêver toute mon enfance. Il décrit fidèlement les conditions de vie de ces esquimaux qu’il a tant aimé à travers la vie de l’un d’entre eux « Apoutsiak ». Et cela m’a inspiré un petit quilt réalisé il y a très longtemps pour un de mes petits enfants. Ce patch n’existe plus il était si usé que ma fille a laissé son aîné l’utiliser pour envelopper les poissons de sa pêche, une belle fin pour un patch dédié aux esquimaux.

J’ai utilisé les images du livre pour composer le fond. Les pingouins du devant proviennent d’un tissu trouvé dans une boutique – tissu  dont la vue a ravivé ma nostalgie d’enfant.  Et mon bassin couvert de glace par les gelées récentes m’a donné envie de le partager avec vous.
pingouins1

 

Gâteaux de Noël

Les gâteaux de Noël ont toujours fait partie de notre tradition familiale. Enfant, j’aidais ma grand mère à les découper à l’aide d’emporte pièces qui avaient déjà servi à ses enfants et que je garde pieusement dans mes réserves.

moules à cookies

les moules de ma grand mère en fer et stabilisés par des plaques

Plus tard, nous avons redécouvert les gâteaux de Noël pendant notre séjour en Allemagne et c’est devenu une partie intégrante de nos menus de fête.

Les allemands comme les américains prennent Noël très au sérieux. C’est une vraie fête que l’on préparait longuement pendant tout le mois de Décembre car nombre de décorations et de pâtisseries sont faites à la maison. Je faisais même les cartes de Noël et les étoiles en paille qui étaient caractéristiques des arbres de Noël allemands. Hélas la paille est devenue presque introuvable,  ces étoiles ne sont pas assez clinquantes pour les arbres de Noël d’aujourd’hui

Nos gâteaux préférés étaient à base de pâte sablée au citron. Je  faisais la pâte sablée et les enfants passaient des heures à les découper. Un merveilleux moyen de les occuper pendant les vacances! Il fallait en faire des kilos car les gâteaux disparaissaient  à peine sortis du four à une vitesse déconcertante.

A l’époque les emporte pièces étaient introuvables en France et j’en avais acheté une collection que j’ai complétée plus tard à l’occasion d’un séjour à Vienne.  Il y en a de toutes les tailles, les petits sont découpés dans les espaces laissés par les grands.

nos moules à nous, inoxydables et plus faciles à utiliser

nos moules à nous, inoxydables et plus faciles à utiliser

Je vous donne la recette de la pâte sablée mais vous pouvez l’acheter toute faite au supermarché.

– 250 g de farine
– 125 g de sucre semoule ( certains préfèrent le sucre glace qui donne une pâte moins cassante)
– 2  jaunes d’oeuf (les blancs servaient plus tard pour faire des financiers)
– 100 g de beurre
– 1 zeste de citron rapé ( choisissez plutôt des fruits non traités)

Je mélange du bout des doigts sucre, beurre et farine de façon à obtenir une sorte de grosse semoule. Le beurre doit être assez mou pour se mélanger facilement à la farine.
j’ajoute alors le zeste de citron  puis les oeufs et on  pétrit de façon à faire une boule consistante ( et collante!) . La pâte est trop molle pour être directement étalée et découpée et je la met donc au frigo pendant une ou deux heures.

Il n’y a plus qu’à l’étaler  sur une surface farinée et à inviter les enfants à  découper. Je prévoyais généralement une boule de pâte par enfant pour éviter les disputes.
Les chutes sont rassemblées, remises en boule et ré-étalées  jusqu’à ce qu’il n’y ait plus moyen de poser le moindre moule.

Je place délicatement les formes découpées sur une plaque huilée et j’enfourne. La cuisson est rapide , dés que la pâte commence à se colorer il faut sortir la plaque du four. et enlever les gâteaux à l’aide d’une palette pour ne pas les briser (ils seront quand même consommés mais c’est moins joli.)
Joyeux Noël

Magie de l’indigo

JAPANESE INDIGO KATAGAMI Fabric Palm Leaves 1/2 Yd by AsianFabric

JAPANESE INDIGO KATAGAMI Fabric Palm Leaves 1/2 Yd by AsianFabric

C’est par hasard que je me suis trouvée à Toulouse dans le quartier des Carmes juste à temps pour visiter l’exposition  » In the mood for blue« , organisée par Asia voyages  avant qu’elle ferme. Une belle exposition avec de superbes pièces  simples ou élaborées- ces pièces allant du châle au porte bébé nous ont fait voyager dans tout l’Orient.

Un bémol toutefois : je sais que les tissus sont des matières fragiles et que la lumière fane vite  les couleurs. Mais je déteste ces expositions qui se passent dans la pénombre , je déteste ces lumières artificielles insuffisantes qui empêchent de bien voir. J’avais eu la même impression désagréable lorsque j’avais visité la section textile du Victoria and Albert Museum à Londres.

Kasuri Futonji Japan. Meiji period, late 19th century. Cotton, with indigo-dyed double ikat and e-gasuri.

Kasuri Futonji Japan. Meiji period, late 19th century. Cotton, with indigo-dyed double ikat and e-gasuri.

L’indigo cette teinture magique qui ne révèle le coloris que lorsqu’elle a été exposée à l’air , l’indigo qui a fait la richesse de l’Orient comme de l’Occident. Les plantes à indigo présentent  l’avantage de produire des teintures  qu’il n’est pas  nécessaire de fixer avec un « mordant ».

Saviez-vous que le pastel qui a fait la richesse de notre sud ouest est aussi une plante à indigo? Il a été détrôné par l’indigo venu d’orient car  il contient de « l’indigotine » en moindre quantité. C’est pourquoi le bleu « pastel » est généralement moins  profond et intense que le bleu  » indigo ».

En 1882,  Adolf von Baeyer et  Viggo Drewsen proposent la première méthode de synthèse de l’indigotine et cet indigo de synthèse va très rapidement supplanter l’indigo naturel. C’est lui qui permet la teinture de nos blue jeans.

Malgré tout l’usage de l’indigo naturel persiste dans les pays d’orient et les oeuvres qu’il permet de réaliser continuent de nous enchanter.

Japanese boro's Long John blog authentic blue indigo rags sashiko technique vintage century farmers jacket rags natural patched worker denim jeans workwear craftsmanship

Japanese boro’s Long John blog authentic blue indigo rags sashiko technique vintage century farmers jacket rags natural patched worker denim jeans workwear craftsmanship

L’ indigo est une des plus anciennes teintures utilisées et il a permis de décorer pratiquement tous les tissus, du modeste bleu de travail à la couverture de soie ornée de dessins élaborés. Il est souvent utilisé comme fond le système de « réserve » permettant d’ajouter des motifs décoratifs. J’ai glané pour vous sur internet quelques exemples des réalisations faites sur une base de teinture indigo

 Tan Kian Wee a enregistré sur Chinese Robe Fine Antique Chinese Blue Silk Embroidered Peking Forbidden Knot Stitch Robe


Tan Kian Wee a enregistré sur Chinese Robe
Fine Antique Chinese Blue Silk Embroidered Peking Forbidden Knot Stitch Robe

Antique Chinese clothing Vestido corto de seda bordado con motivos florales y de mariposas, Dinastía Qing (1644 - 1911) silk museum

Antique Chinese clothing
Vestido corto de seda bordado con motivos florales y de mariposas, Dinastía Qing (1644 – 1911) silk museum

Hemp kimono, 'kasuri' dyed and printed with chrysanthemum design, Ojiya, Niigata (prefecture), Japan, 1850-1900. ( Victoria ans Albert Museum)

Hemp kimono, ‘kasuri’ dyed and printed with chrysanthemum design, Ojiya, Niigata (prefecture), Japan, 1850-1900. ( Victoria ans Albert Museum)

inspiration for creation (stuff we love) * La danse du chat tissus japonais (Tenugui)

inspiration for creation (stuff we love)
* La danse du chat tissus japonais (Tenugui)