Archives de l’auteur : admin

Saint Guilhem le Desert

La délégation du 34 organise en de moment une exposition à Saint Guilhem le Désert. J’ai eu la chance de pouvoir la visiter. Dans ce poétique village moyenâgeux une église désacralisée abrite l’exposition. Une magnifique salle aux murs de pierres est  décorée de très jolis patchwork finement travaillés parfaitement en harmonie avec le support….

Les petites fenêtres maintenaient la salle dans une pénombre  bienvenue étant donné la température extérieure mais les patchs étaient très bien éclairés par des spots judicieusement placés. Mais mon appareil photo n’a pas du tout aimé la combinaison. ombre, lumière et m’a fait un affreux caprice: l’écran m’apparaissait tout noir au lieu de montrer le quilt à photographier. J’ai donc pris quelques photos  » à bisto de naz comme on dit chez moi et le résultat est assez nul.
Je m’en excuse auprès de toutes celles qui ont travaillé pour organiser cette très belle exposition que je ne saurais trop vous conseiller d’aller voir  » pour de vrai ». Elle le mérite.

 

Cadeau pour un petit fils

L’autre jour une de mes amies m’a appelée. Son petit fils voulait qu’on lui fasse un patch pour son anniversaire…. oui mais il avait des idées très précises  à ce sujet.

Et il nous a envoyé par Whatsapp une photo prise je ne sais où  de ce qu’il désirait.   Je vous en met une copie  pour vous donner une idée! Impossible de retrouver la référence ou l’auteur qu’il m’excuse donc de ne pas les donner non plus.

Et elle m’a déclaré qu’il fallait qu’il approuve toutes les étapes du travail sinon il n’utiliserait jamais le patch!

J’ai demandé à mon amie comment elle pensait que je pouvais aider s’il ne voulait qu’une copie de l’image! Vous savez à quel point j’ai horreur des copies.

Après de longues discussions avec elle et le petit fils nous avons décidé de ne conserver que le patron du bloc et l’alternance clair/ foncé. En fait ce travail s’est révélé très difficile. Il ne voulait que des tissus unis et il fallait réaliser des dégradés. Mais cela s’est avéré plus compliqué que prévu car ce modèle de carrés dans le carré a pour particularité que les couleurs choisies pour les  bandes n’ont pas le même aspect lorsqu’elles sont vues côte à côte sur la table ou  cousues sur le bloc. Il fallait aussi que le carré clair contraste avec le foncé, mais pas trop!

Nous avons donc commencé par réaliser un bloc clair et un foncé.

Le foncé nous a plu tout de suite mais le clair était beaucoup trop clair le dégradé n’était pas assez progressif et le contraste était excessif. De plus le centre foncé n’était pas très heureux !


Nous avons donc créé d’autres carrés  clairs pour corriger le problème.

Nous avons fait plusieurs essais  et  envoyé  au petit fils les simulations photoshop réalisées à partir des blocs! En fait les nouveaux blocs ne sont pas vraiment plus clairs que le premier, mais nous avons évité de terminer sur des jaunes; Vous savez à quel point cette couleur est vive. Elle était parfaite pour le centre mais bien trop lumineuse pour les longues bandes extérieures.

Celui de gauche a plu au petit fils mais pas à ma copine! Il corrigeait l’effet massif du centre mais elle tenait à conserver le dégradé sans variante.

Nous avons donc créé  et adopté celui de droite.

 

Nous avons envoyé de nouveau des simulations  et il a aimé. Par contre il a trouvé que le nine patch final était trop petit et nous a demandé d’ajouter une bande de chaque côté pour faire un plaid… Je n’aime pas trop les compositions de bloc faites avec des nombres pairs mais ça ne semble pas le gêner lui. Donc nous n’avons plus qu’à nous mettre au travail pour fabriquer le nombre de blocs nécessaire!

Liberty

L’autre jour je rangeais mes placards et j’ai retrouvé avec émotion ma collection de Liberty. Ce merveilleux tissu est bien passé de mode aujourd’hui, c’est tout juste si on en trouve encore quelques rouleaux dans le magasin qui porte son nom. Disparus tous les accessoires qu’on fabriquait avec lui, pochettes,  cadres, précieuses boites recouvertes de tissus etc. L e fameux « Liberty of London » est devenu une grande surface ordinaire. Je n’y suis plus allée depuis sa conversion, ça me brisait le coeur!

Les plus fameux des tissus Liberty étaient les « tana lawn », tissus de coton très fin avec lesquels on confectionnait chemisiers ou robes d’été. On les reconnaissait immédiatement à leurs extraordinaires impressions florales. Malheureusement ils étaient à la fois très coûteux et fragiles. Heureusement il y avait dans le magasin une petite salle consacrée aux fins de séries lors des changements de collection, ce qui permettait de les acquérir à un prix abordable!

La beauté et la richesse des impressions permettent de réaliser de très beaux quilts et je ne me suis pas fait faute de les utiliser ainsi que d’autres quilteuses.

Jewel Palace quilt Alice et caroline

Radiant Star–Quilt_Alice et Caroline

quilt fait sur mesure pour un mur étroit situé au nord

materialise.typepad.com

Mais c’est sans doute  l’artiste anglaise Deirdre Amsden qui  a le  mieux utilisé les propriétés de ces tissus extraordinaires. Elle créait des dégradés et des  contrastes étonnants dans ses « colourwash ».   Des effets qu’il n’est possible d’obtenir qu’avec ces tissus. La richesse de l’imprimé adoucit les formes et permet un effet de  « fusion »  il y a un choix tel qu’on peut aller du clair au foncé et donc créer des contrastes. Et l’unité de style donne à l’ensemble une cohérence inégalée.

Son approche innovante de la couleur et des formes a eu un succès phénoménal. Ses quilts sont tous sous copyright et ne peuvent être reproduits même si je prend le risque de montrer celui-ci trouvé sur pinterest.

Colourwash cubes Deirdre Amsden

Comme beaucoup de ses admiratrices je me suis essayée aux colourwash . Je me suis follement amusée, même s’il n’était pas toujours évident d’obtenir le résultat que je désirais et si je n’ai jamais égalé la sophistication de ses oeuvres.

 

J’ai tristement regardé mes tissus. Ils sont toujours aussi beaux . Mais les temps ont changé. Leur romantisme  est passé de mode. Et ma vue ne me permet plus de quilter autant que je le voudrais.  Dommage.

Bonne année

Bonne année à toutes, pleine de santé, de bonheur et de quilts. L’année 2021  a été très difficile pour nombre d’entre vous (dont moi) et j’espère de tout mon coeur que la nouvelle année sera plus facile et heureuse que les précédentes.

J’ai déniché pour vous ce patron très simple et très joyeux intitulé « Happy new  year »

Il provient de Annie’s Craft store  et a été dessiné par Nancy McNally. Celles qui ne sont pas sûres  d’elles peuvent même se procurer le kit!

Bom Star

La réunion de Novembre 2017 de la Portland Modern Quilt Guild  proposait une tombola dont le prix était le Le Bom Star Raffle quilt. Le bénéfice  était  destiné à des oeuvres charitables. Aux Etats Unis c’est un moyen toujours apprécié  de faire des levées de fond. La plupart du temps il s’agit de quilts réalisés par un club ou un groupe.

J’ai été séduite par ce quilt  coloré et sobre en même temps et j’ai aimé ce dessin à la fois simple et complexe:

Le fond est constitué de carrés sombres de 10 cm ( finis) de côté.

Pour animer ce fond, une série d’étoiles miniatures de 10cm de côté plus quelques étoiles de complexité diverses. Chaque grande étoile fait 40 cm de côté.

Je vous ai fait un schéma du quilt, vous pouvez reconstituer les patrons  en les agrandissant à la photocopieuse, ou vous pouvez utiliser d’autres étoiles puisées dans votre collection de patrons pour personnaliser davantage votre quilt.

Le quilt terminé fait 1,80cm de côté. Vous pouvez modifier les dimensions en ajoutant davantage de bandes de carrés et d’autres étoiles.

Chats noirs

1009StudioART Barn Quilt « El Gato »

Grande bagarre ce matin dans la cuisine. Une fois de plus Féline a attaqué Sarah ma chatte noire qui est partie en crachant et en grondant. En cette période de Toussaint où les américains fêtent Halloween on voit des chats noirs partout. Ces pauvres bêtes sont associées aux sorcières et à leurs maléfices et cela a créé une méfiance injustifiée à leur égard.

Certaines artistes ont créé des patrons ( collages) comme Laura Heine montrant des chats noirs hérissés et accompagnés de tous les accessoires de la sorcellerie prêts à vous  envoyer une malédiction.

D’autres comme F.-Calvert-Craftsy-cats.jpg se contentent de nous rappeler à quel point ils aiment la nuit , et aussi dormir au soleil ou poursuivre les papillons.

Ils adorent aussi les tissus et les pelotes de laine et sont nos fidèles compagnons lorsque nous cousons. Ce sont parfois de vraies pestes d’ailleurs. Mon bleu russe Ulysse venait toujours se coucher dans le métier pendant que je matelassais. Il pensait que c’était un hamac très confortable et je râlais parce qu’à cause de lui le quilt était trop tendu et ça rendait mon travail difficile. cats-crafty.jpg

D’ailleurs ils trouvent le moyen d’envahir nos quilts comme celui de Humpine’s blog.

Moi j’adore les chats noirs et je protège Sarah de mon mieux après l’avoir adoptée, justement parce qu’elle était noire. J’ai d’ailleurs fait un quilt montrant des chats noirs.

Et ça m’a amusée de voir que Mc Call’s a créé un patron montrant que les chats noirs vont directement au ciel!

 

Ils pourront y jouer tranquille et se livreront à toutes leurs  activités  favorites… chasser les souris et dormir!

A  la demande de plusieurs lectrices j’ajoute des modèles de chats .
Ce sont des  » cat silhouette vector royalty free ». Vous pouvez en trouver d’autres. Il suffit de les faire agrandir à la photocopieuse.
Pour faire un quilt tout à fait personnel il vous suffit de prévoir un fond avec une de vos techniques favorites – carré, nine patch, étoiles ou autres et d’appliquer les chats dessus; Ou vous pouvez, comme dans le dernier quilt appliquer le chat dans un carré blanc ou faux uni et de séparer les carrés par des bandes. Bonne chance.

Memorial Quilt

Beaucoup de décès autour de moi en ce moment! Plusieurs en particulier parmi mes plus anciennes amies du patch. Ca m’a amenée à me pencher sur un aspect du quilt rarement évoqué- le Memorial Quilt, le quilt du souvenir.

Lorsqu’un proche décède nous devons gérer les possessions qu’il laisse, et en particulier ses vêtements. C’est toujours un moment difficile. Il faut mettre dans des cartons les vêtements en bon état qu’il a portés, les apporter à une œuvre de charité et ensuite affronter le vide des armoires.

Le quilt nous permet de sublimer notre chagrin de façon créative tout en préservant la présence et la mémoire de celui que nous avons perdu. Nous pouvons utiliser certains de ses vêtements parmi les plus usés pour faire un quilt. Ces vêtements-là, nous ne pourrions sans doute pas les donner à quelqu’un d’autre et, du fait de leur usure même, ils sont chargés de sa présence plus que les autres.

Le quilt peut être fait tout simplement à partir de certains tissus

Les robes d’une maman : je me souviens des circonstances dans lesquelles elle les portait et ça ramène à la surface des souvenirs heureux.

Les robes de maman

Les chemises de papa. Un quilt sobre comme le matériau utilisé!

Les chemises et pochettes de papa

Les cravates sont souvent d’autant plus appréciées qu’elles sont faites de tissus précieux.

les cravates de papa

Certains rassemblent  des images familières et les combinent avec les tissus de vêtements

A mon petit garçon

Certains- souvent des tee shirts- rappellent une activité qui lui était chère.

Certains comportent des photos qui permettent d’identifier  les auteurs du quilt et/ ou  la personne dont on veut se souvenir.

Faites une couverture dans laquelle vous pourrez vous envelopper en regardant la télé. Enveloppez vous de sa présence et de son amour, cela vous aidera à guérir.

Patchwork en Espagne

Le soleil  est plutôt capricieux cette année.  Certains jours, ici, je me crois de nouveau en hiver et je ressors les pulls mais ce n’est pas le cas en Espagne! A malaga ils auraient même plutôt trop chaud!

À Alhaurin de la Torre, dans la province de Malaga, Andalousie, en Espagne, les habitants ont construit, dans les rues, un toit en tissu, avec du matériel recyclé, pour s’abriter de la chaleur (environ 45°), et créer de l’ombre.Astucieux n’est-ce pas!

Nénuphars

Les nénuphars avaient tellement envahi le bassin qu’ils avaient créé une véritable ile sur laquelle le héron venait se percher pour pêcher mes poissons.

Nous avons donc passé des jours et des jours à enlever des tonnes de racines  et, hélas aussi de nombreuses feuilles et fleurs. mais je ne me voyais pas patauger dans l’eau en Décembre.

Privée de fleurs véritables j’ai donc cherché à me consoler en admirant des fleurs en tissu.

Le nénuphar a inspiré de nombreux quilts utilisant toutes sortes de techniques: brodés, appliqués, piécés, travail de relief.

Peg Lindberg

Nénuphars de Ann Fahl

Le travail de relief est particulièrement favorable à cette fleur aux multiples pétales, surtout si on combine la fleur en relief et des feuilles en appliqué classique.

Voici un tuto pour vous apprendre à les faire. https://sewing.craftgossip.com/tutorial-gorgeous-water-lily-fabric/2012/01/15.

 

On peut aussi appliquer les fleurs sur un fond piécé . Le bargello ou même de simples losanges permettent d’imiter le miroitement de l’eau.

Monet par Jan Krentz

Et certaines artistes ont réalisé de véritables tableaux présentant les fleurs et leurs compagnons habituels, les poissons rouges.

Margret Simpson George

Et certaines artistes ont gardé uniquement la forme de la fleur pour réaliser des oeuvres spectaculaires  et abstraites

Linda Mc Gibbon

Betty Busby

Let there be light

C’est tout à fait par hasard que j’ai découvert cette artiste grâce à un ami photographe!

Betty Busby a un parcours tout à fait inhabituel. Au départ elle avait eu un diplôme de céramiste à l’université de Rhode Island et a géré sa propre entreprise de céramique à Los Angeles pendant  18 ans. C’est alors qu’elle déménagea au Nouveau Mexique  pour y élever son fils.

Betty Busby ne fait de fait pas de patchwork à proprement parler. Elle aime le tissu parce qu’elle estime qu’il se prête à de nombreuses variations et elle utilise  diverses textures: soie, coton, synthétique.  Mais elle est d’abord un peintre qui se sert  essentiellement de peinture sur tissu et de  teinture, le matelassage machine étant là pour créer d’autres motifs qui complètent le design. Sa maitrise de la couleur est impressionnante.  Elle a deux sources d’inspiration principales:

  • Les fractales  Elle prend une photo d’un atome par exemple et le reproduit à l’infini pour remplir l’espace sur sa toile

 

 

Down in the garden path

  • La mer. Elle a fait des séries de pièces consacrées au plantes et animaux marins . Parfois elle combine fractale et mer!

Sortir pour nager

swim 4 me

Diatom II

Triggerfish

Friends on the reef

swimming team

oursins

Ella a aussi bien sûr d’autres sources d’inspiration

After the rain

Naturellement je préfère ses animaux marins car cela correspond davantage à mon goût pour le figuratif  mais j’ai été impressionnée par la magie qui se dégage de ses fractales.