Archives pour la catégorie Piécé

Quilts à base de deux blocs

Une des méthodes les plus simples pour faire un quilt original est de combiner deux blocs.

Naturellement les deux blocs doivent avoir la même taille. Et il faut aussi vérifier si , une fois posés côte à côte, ils  créeront un dessin intéressant. Si vous maîtrisez un logiciel de dessin ce n’est pas difficile: vous pouvez faire  tous les essais que vous voudrez. Sinon vous pouvez  faire une simulation papier en dessinant les deux blocs plusieurs fois et en les posant côte à côte  pour  voir le résultat.

Le club  fait plusieurs essais de ce genre. Le premier permettait expérimenter à la fois les combinaisons de blocs et une gamme colorée inhabituelle à base de turquoise et de beige. L’avantage étant que le quilt terminé comporte une série de tissus différents qui le rendent plus vivant.

Un autre a été réalisé récemment à partir de blocs qui étaient restés dans les tiroirs. Les blocs  jaune vif et noir étaient un peu trop exubérants pour être utilisé seuls. Les étoiles  bleu marine l’ont tempéré ainsi que la bordure assortie aux étoiles.

J’avais moi aussi tenté l’aventure en essayant cette fois de combiner trois blocs dans une gamme de couleurs que j’utilise rarement. J’ai aimé le résultat  même si ce style et ces couleurs ne sont pas parmi mes favoris.

Une autre façon d’utiliser deux blocs est  de les placer à l’intérieur l’un de l’autre: un petit bloc constitue le centre et est encadré par un plus grand. On peut d’ailleurs utiliser deux fois le même bloc en modifiant la taille et en ajoutant quelques variations au grand bloc de façon à éviter de créer de grandes plages vides.  Cette solution est très pratique lorsqu’on veut travailler vite tout en donnant une certaine sophistication à l’ouvrage. Et le résultat est souvent spectaculaire.

http://porchswingquilts.blogspot.fr/2015/01/catching-rays-porch-swing-quilts-pattern.html

Jack’s Chain

Lorsque j’ai commencé à faire du patch, il y a déjà très, très longtemps je suis tombée en arrêt devant un modèle classique et pourtant peu connu et utilisé : « Jack’s Chain », la Chaîne de Jack. A l’époque je l’ai réalisé en reproduisant plus ou moins les couleurs du modèle original trouvé dans un magazine. Assez curieusement  ce quilt tout simple a eu un succès qui ne s’est jamais démenti au point que les membres du club ont voulu le reproduire.

jack's chain

La principe est simple: des hexagones unis sont entourés d’une bande constituée de nine patch et de triangles.  Nous avons prévu des hexagones assez grands (ils s’inscrivent dans un cercle de 21cm de diamètre) et des nine patch de 9 cm de côté ce qui en fait un quilt idéal pour les débutantes ou les femmes pressées. Si on réduisait la taille des hexagones et des nine patch l’aspect final serait beaucoup plus précieux.

Une fois le quilt assemblé il se forme un entrelacs qui rappelle les anneaux de mariage- difficulté d’exécution en moins. C’est un quilt idéal pour le « scrap quilt ». Elles ont voulu conserver la dominante rouge, verte et bleue des triangles d’origine mais on pourrait tailler  tous les triangles dans des tissus différents pour accentuer l’effet scrap.

L’heureuse gagnante du top a été Claude et nous avons passé l’après midi à dessiner le motif de matelassage et à faire le « sandwich ».

jack's chain top

jack's chain top1Je ne saurais trop vous conseiller de rejoindre Jack et sa chaîne à votre tour. Il constituerait certainement un cadeau apprécié.

Mon beau sapin

Lorsque nous avons visité l’exposition de Fiac, j’ai eu l’oeil attiré par quelques panneaux muraux ornés de sapins. L’avantage étant qu’ils ne perdront pas leurs aiguilles et pourront resservir tous les ans!

Les deux sapins surmontés d’un étoile rouge  étaient faits avec d’astucieux pliages

sapin en pliage avec perles sapin en pliage le troisième , plus discret  quoique très élaboré était aussi très sympa.

sapin avec perles et pompons

De notre côté nous avons travaillé. En plus de sapins  » de table » en yoyo  très semblables à ceux réalisés par mes petits enfants, nous avons fait un panneau avec des sapins en relief  faits d’après un modèle trouvé sur internet.

sapins en yoyos

sapins-clubEt Marilène a fait pour une de ses nièces un autre petit panneau, très sympa aussi.

sapin-marilene-jpg
Et pour celles qui ont besoin d’un cadeau de dernière minute je vous propose ce modèle ultra- simple qu’on peut réaliser en quelques minutes…

sapinIl est si facile à faire avec ses bandes superposées que vous aurez même le temps de faire une forêt de sapins et de la décorer à votre guise.

sapin-aux-elfes

Nous n’avons peut être pas encore  tout ce qu’il faut pour Noël, mais nous ne manquerons  pas de sapins.

Les premières tulipes

Le soleil qui inondait mon atelier et le réchauffait m’a incitée à faire quelques rangements. J’ai retrouvé des trésors oubliés depuis longtemps et aussi quelques UFO (unfinished object ) comme le disent les américains qui font ainsi un jeu de mot (UFO= OVNI) .

Et parmi eux ces tulipes commencées il y a très longtemps et jamais terminées. Le dessin  » Dutch Flower » avait été créé par Allison Gray pour QNM.

Chaque bloc est composé de 4 blocs plus petits. La couture en arrondi peut sembler difficile, mais je me souviens avoir vu l’an dernier à Birmingham un gadget qui permet aux machines de les coudre sans aucune difficulté ( je n’ai pas vérifié moi même si ça marchait)

Dutch Flower

modèle créé par Allison Gray pour QNM

Et mes essais datent de ma période Liberty. J’ai conservé le jaune et le rouge des tulipes de mon jardin, ces merveilleuses tulipes rustiques qui fleurissent année après année sans que j’ai à m’en occuper le moins du monde…. J’avais  mis un coeur noir parce que ça me semblait plus joli mais pour être fidèle à la fleur il devrait être de la couleur de la tulipe.

Deux jours de Bargello à Lardenne

La semaine dernière le club de Lardenne a décidé de s’attaquer au Bargello. 8 inscrites motivées et pleines d’allant qui ont rendu ces deux jours très gais et agréables.

Le premier jour nous avons vu comment fonctionnait le système de bandes avec ses décalages et ses variations de largeur. D’emblée, nous avons attaqué une petite pièce d’étude pour mettre en application la théorie. Michelle a eu un peu de mal: elle préfère travailler à la main et ce n’était pas facile pour elle de tout faire machine.

Comme vous le savez peut être le secret du Bargello réside dans la qualité de la coupe.Colette et Michelle sont prêtes à attaquer.

on-coupe-dans-la-bonne-humeur

Pause rapide pour déjeuner, puis réconfortées par le délicieux gâteau de Marie Claude nous avons commencé la deuxième découpe.

En dépit d’un travail acharné les pièces n’étaient pas finies de monter à la fin de  la journée …. Mais le jeudi presque tous les ouvrages étaient terminés  et nous les  avons admirés puis commentés. Magnifique n’est-ce pas….

Il y avait tous les styles: Unis vibrants,  roses délicats , rose et noir romantique, orangés chaleureux. La fille d’Annick avait choisi cette gamme de gris à peine rehaussée d’un bleu vert discret. Nous l’avons relevée d’un peu de blanc et le résultat nous a émerveillées.

Ensuite nous sommes passées à la vitesse supérieure en explorant les secrets du « dessus- dessous » avec deux bandes qui se croisaient.

Pour faciliter la compréhension du système nous avons travaillé sur des bandes partielles: les bandes de couleur qui vont se croiser, puis les bandes claires qui constitueront le fond.
Uschi a déjà disposé la plupart des bandes foncées.

 

Certains  ouvrages  se sont montrés rebelles- le plus enragé étant celui de Geneviève-  et il nous a fallu déployer astuce et obstination pour les mettre au pas.

Mais à la fin de la journée tous étaient prêts pour les coutures finales. Comme la neige recommençait à tomber nous n’avons pas cherché à terminer et nous sommes vite rentrées à la maison avant que les routes soient trop glissantes. Mais  elles m’ont promis de m’appeler pour me faire admirer les oeuvres terminées.

Deux journées sympathiques pleines d’amitié, de rires et de travail bien fait dans un club dynamique…. que demander de plus à la vie.

Coeur en Bargello

On m’a demandé un stage sur le Bargello qui doit avoir lieu en Février. La combinaison des deux facteurs- Février est le mois de la Saint Valentin- m’a incitée à travailler le motif de coeur.

La  difficulté, lorsqu’on fait un coeur en Bargello est de conserver la courbe qui donne son charme à la forme.

Une quilteuse américaine a contourné le problème et la solution qu’elle a adoptée m’a inspiré ce patch. Je n’ai hélas pas pu ouvrir son site pour trouver son nom: Avast m’a déclaré qu’il était infecté et l’a bloqué!

1- Dessiner un coeur de la dimension désirée.

coeur

2- Préparer une série de bandes dans la gamme de couleurs désirée et disposez-la sur la forme avec le dessin de votre choix.

coeur1

3- Cousez vos bandes et découpez votre coeur.

coeur2

4- Vous pouvez appliquer le coeur sur un carré de tissu et le décorer selon votre fantaisie.

Vous pouvez adapter le système à d’autres formes  qui ne se prêteraient pas naturellement à l’utilisation du Bargello.

Bargello

Cette année dans notre plan de travail nous avons décidé de nous attaquer à une technique bien oubliée, le Bargello. Spectaculaire, très simple dans son principe mais difficile à réaliser si on veut obtenir des motifs compliqués. Personnellement je ne suis pas un fan. Il faut prévoir son coup dés le départ et réaliser scrupuleusement la maquette qu’on a prévu. Très peu adapté à la fantaisiste que je suis , celle qui aime pouvoir changer d’avis en cours de route! Mais il faut forcer son talent dit-on c’est ainsi qu’on progresse. Et voilà le premier échantillon que nous avons obtenu.

Bargello

deux vagues qui s’entrecroisent

 

La méthode anglaise facile

Si vous êtes des couturières débutantes et que vous voulez vous perfectionner  en faisant un patchwork la méthode anglaise est faite pour vous.

Elle est parfaite aussi pour celles qui veulent emporter leur ouvrage partout sans s’encombrer de machines à coudre et d’outils divers.

Elle peut être utilisée pour assembler de nombreuses formes, carrés, triangles, trapèzes, losanges etc… Mais toutes ces formes peuvent être assemblées plus facilement et rapidement à la machine. Par contre elle me semble irremplaçable pour assembler les hexagones. En effet la machine n’aime pas les hexagones. Elle ne dispose pas de longues lignes droites qu’elle pourra dévorer en un temps record. Lire la suite